Chute Libre Dordogne

Bienvenue dans la vallEe des cHÂTEAUX...

Patrick et son équipe seront heureux de partager avec vous , l'une des plus belles région de france au centre du Périgord Noir. Les vols se font au coeur de la vallée de la Dordogne au dessus d'un cadre majestueux sculpté par le temps et la rivière. Ce point de vue unique ,vous permettra d'apprecier les nombreux Châteaux et falaises autours de la Rivière, ainsi que les couleurs du paysage ,si particulière dans la vallée.

 

Notre environnement:

vallee des chÂTEAUX
  • Le Périgord (Dordogne) a de nombreux châteaux admirablement préservé. Ils font aujourd'hui le délice des visiteurs. Leur découverte est à la fois instructive et récréative. Au delà du patrimoine bâti, la plupart de ces sites touristiques prestigieux mettent en place des animations qui ravissent petits et grands.

  • L’édification des châteaux du Périgord Noir commence au cours du XI et XII ème siècles sur des lieux difficiles d'accès  (éperon rocheux, tertre entouré de marécages). La proximité des axes de passage étaient primordiales. Le maître des lieux pouvait contrôler et prélever un droit de passage.

  • L’insécurité de la guerre de Cent Ans entre les royaumes de France et d’Angleterre renforça l’architecture médiévale défensive.

La Renaissance apporta de la lumière, du confort et un brin d’exubérance. Cela explique les styles architecturaux variés qui font le charme des mille et un châteaux du Périgord.

 

 

Vallee de la Dordogne

 

La vallée de la Dordogne s'étire de Carlux à Siorac en Périgord. C'est une vallée à la nature préservée pourvue de sites patrimoniaux majeurs : les villages de Beynac, la Roque Gageac, Domme classés parmi les plus beaux village de France, les sites de Castelnaud, Marqueyssac et tant d'autres. Le cadre naturel de la vallée la rend propice au repos et à la pratique de multiples activités de loisirs : canoë, baignade...

 

Le Perigord

Le Périgord quadricéphale s'inscrit dans le département de la Dordogne. Il se compose :

  • Au nord, du Périgord vert (autour de Nontron, et vers le sud-ouest de Châlus en Limousin), dont la couleur est associée à celle des forêts de chênes clairs et de châtaigniers qui s'y trouvent et, terres humides obligent, des prairies. Géologiquement, c'est la partie granitique de la Dordogne, qui appartient au Massif central.
  • Au centre et nord-ouest, du Périgord blanc (autour de Ribérac et Périgueux), dont le nom rappelle la couleur du sol calcaire de cette région. Les grands champs de céréales lui ont donné le surnom de grenier du Périgord.
  • Au sud-est, du Périgord noir (autour de Sarlat-la-Canéda), historiquement la plus ancienne appellation des quatre, le noir désigne les forêts de chênes dits verts mais en réalité très sombres.
  • Au sud-ouest, du Périgord pourpre (autour de Bergerac), cette appellation est la plus récente (1970). Elle est due à l'expansion du tourisme, le pourpre rappelant la couleur des feuilles de vigne à l'automne. Autrefois le Bergeracois faisait partie du Périgord blanc.